Demoiselles d'honneur

Publié le par la couture selon Perrine.over-blog.com

En début d'année dernière, une amie m'a demandé de faire les robes de ses filles pour le mariage de sa cousine.
 

Les couleurs du mariage étant rose et argent, la mariée demandait donc des robes dans ces tons, mais ce n'est pas toujours chose facile de trouver dans le prêt à porter à des prix raisonnables de jolies robes de demoiselles d'honneur.

Elle s'est donc tournée vers moi, me donnant un lien vers des robes qu'elle avait sélectionnées. Pour la grande, une robe longue encolure en V, pour la petite une robe à bretelles plus vaporeuse...

 

Joli défi pour moi, faire des robes de princesses, avec comme seul modèle les photos du site et les mesures des filles!

J'ai donc dessiné les patrons à partir des mesures des filles, réalisé une toile, fait les modifications et je me suis lancée dans la confection des robes.

Demoiselles d'honneur

Les robes ont été réalisées en schintz rose, et organza. Les corsages sont doublés en coton rose.

La ceinture est en schintz gris.

Tous ces tissus viennent de chez  tissus.net.

Robe de princesse n°1

robe à encolure en V devant et dos, sans manches, fermée par une fermeture invisible.

Pour le corsage, le schintz est recouvert d'organza, le tout doublé de coton. La jupe est également double, en schintz et organza.

Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur

Robe de princesse N°2

Robe à bretelles, avec jupe plus volumineuse, fermée par fermeture invisible.

Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur

Je n'avais jamais cousu d'organza synthétique (sauf pour des rideaux!) et j'ai découvert la fragilité de cette matière. J'avais choisi de faire une couture roulottée pour qu'elle soit jolie mais elle s'est vite défaite avec l'organza qui s'effilochait. Il a donc fallu changer de technique avec un surjet à 4 fils plus solide mais fragile quand même... Je vous laisse imaginer mon inquiétude, faire des robes pour des jeunes filles avec cette fragilité....

Et effectivement, sur la robe de la grande, une couture a malheureusement craqué.

 

Y a-t-il une technique particulière pour coudre l'organza? L’organza synthétique est-il plus fragile? Ma robe de mariée était en parti en organza de soie et heureusement, les coutures n'ont pas craqué!!

Peut-être saurez-vous répondre à mes interrogations sur ce sujet!

Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur
Demoiselles d'honneur

Commenter cet article

Astrid 07/10/2014 09:59

Fidèle a toi même, tes créations sont très belles.
Tu pourrais t'inscrire à "cousu main" je te voie bien dans le concours :)